20 février | L’Humour à la rescousse du Touski : Fred Dubé | 20h-22h

Show d'humour.jpg

Événement Facebook

Le Touski vous propose un show d’humour intime et hilarant pour éclairer votre mois de février… et le nôtre! Comme vous le savez peut-être, l’hiver s’est fait dur pour le Touski*, et ce spectacle s’inscrit dans une série d’événements bénéfices, pour assurer la pérennité de votre resto de quartier. Ça aura lieu le 20 février 2020 à 20h!

Au programme, un spectacle de Fred Dubé, précédé des humoristes de la relève Gabrielle Ricard, Rafaële Bolduc et Guillaume Baron, avec Emna Achour à l’animation.

Nous vous les présentons :

Après avoir présenté le spectacle Anarcho-taquin, publié son scandaleux livre Une pipée d’opium pour les enfants, Fred Dubé s’est-il maintenant assagi? A-t-il troqué ses rêves contre des REER? S’est-il converti en anarcho-caquiste? A-t-il intégré les rangs des hispters réactionnaires sur Instagram? Pour notre plus grand malheur, non. Il nous revient dans un nouveau spectacle et avec un message pour la grande bourgeoisie : « J’irai faire du dumpster diving dans vos cercueils »

Gabrielle Ricard est née de ses propres cendres en avril 2018 lors d’un cours du soir à l’école de l’humour. Sitôt, elle se prit d’amour pour l’humour et coordonna, durant un an, une soirée open mic à l’Astral 2000. Elle étudie présentement à l’UQAM, tout en gardant un pied sur scène, ce qui lui occasionne des problèmes de vertèbres.

Rafaële Bolduc fait sa comique sur les scènes du Québec depuis pas loin de 5 ans. Depuis un an, elle utilise surtout l’anti-humour et la parodie, au grand plaisir de certains. Originaire de Québec, elle s’établit dans la capitale du Comédie Club à l’été 2018.

Guillaume Baron est Montréalais depuis moins de deux ans. Cet humoriste de la capitale nationale est un fan de blagues dans leur plus simple forme et il essaiera avec son style à la one-liner de vous faire rire un maximum de fois avec un minimum de mots.

Féministe Brune et fière qui a toujours des snacks dans sa sacoche, Emna Achour a récemment troqué le Boys club du journalisme sportif pour tenter de faire sa place dans celui de l’humour. Comme quoi y’a juste les fous qui changent pas de carrière pour se replonger dans la même exacte bouette qui leur avait coûté des centaines de dollars de psy in the first place.

*En seulement quelques semaines, nous avons été dans l’obligation d’effectuer nombre de réparations coûteuses, qui ont affecté notre état financier. En ce sens, nous faisons appel à toute la communauté Touskienne et à son désir de voir grandir cet espace qui nous est cher.
Votre contribution nous importe et nous touche énormément, merci d’être à nos côtés !

Les billets seront en vente à partir de ce samedi, au comptoir du Touski. Le prix sera entre 25 à 50$, selon un système de “sliding scale”, c’est-à-dire que vous pouvez choisir le prix que vous payez pour nous encourager selon vos moyens. Il est possible de nous écrire pour réserver des billets avant de venir les chercher. Faites vites, le nombre de place est limité!

Le Touski est un café autogéré, situé au 2375 Ste-Catherine est, au coeur du quartier Centre-Sud. L’espace n’est malheureusement pas accessible aux fauteuils roulants. Il y a deux marches à l’entrée et trois marches au milieu du resto. Les toilettes sont en haut de ces trois marches. Il y en a deux et elles ne sont pas genrées. Écrivez nous si vous avez d’autres questions!

30 janvier | Touski Folk #28 | 19h-21h | LES SOULS PLEUREUSES, GABRIELLE CLOUTIER, THANIA GOMEZ

touski folk logo

Événement Facebook

Premier/First Touski Folk 2020!

Le Touski Folk consiste en des soirées musicales dont la scène est réservée aux personnes s’identifiant comme femmes, trans ou non-binaire.

Vous êtes attendu.es le jeudi 30 janvier à la Coop Touski pour un 7@9 (qui commencera à l’heure!!)

Contribution volontaire: Un chapeau sera passé dans la salle, avec lequel les artistes sont payé.es

À TRÈS BIENTÔT
– L’Équipe du Touski Folk

——–

Touski Folk is a musical event where the stage belongs to women-identified, trans or non-binary people.

You are expected on January 30th at Coop Touski from 7PM to 9PM (which will start on time!)

PWYC: We will be passing the Hat during the evening, who will be given to the artists.

SEE YOU SOON
Touski Folk Team

*********************************************

MARJOLAINE MORASSE
Lumineux, sensible, festif et réjouissant : Marjolaine Morasse propose un univers musical où le folk fleurte avec la pop, à quelque part entre la douceur des dimanches matins de grisaille et la rugosité des coeurs brisés. Dans une formule intimiste en duo avec son ukulélé, elle vous convie à un moment tendre et enveloppant!
https://www.facebook.com/marjolainemorassemusique

http://www.marjolainemorasse.com/?fbclid=IwAR0_QbhBKHs_yc14gN492-39bxv0Po2E9Yl5EZWCno4wLqY-QfwRXdVSm0E

————

PEACH GUEVARA
Peach Guevara will leave you in a complete sublime state when listening to their music. Peach Guevara’s sound is soft while still delivering impact, they add a gentle and unique approach to Punk Rock. They has created their own music world, that will suck you in as you listen leaving you feeling enchanted.

https://tenderhorn.bandcamp.com/album/nude?fbclid=IwAR1CkWyCPE5EvIntR5NUop6hcIqiMtfBgdd5zB4zTECl_s58f31v_BjEnx8

28 novembre | Touski Folk #27 | 19h-21h | LES SOULS PLEUREUSES, GABRIELLE CLOUTIER, THANIA GOMEZ

touski folk logo

Évènement Facebook

Le Touski Folk consiste en des soirées musicales dont la scène est réservée aux personnes s’identifiant comme femmes, trans ou non-binaire.

Vous êtes attendu.es le jeudi 28 novembre à la Coop Touski pour un 7@9 (qui commencera à l’heure!!)

Contribution volontaire: Un chapeau sera passé dans la salle, avec lequel les artistes sont payé.es

À TRÈS BIENTÔT
– L’Équipe du Touski Folk

——–

Touski Folk is a musical event where the stage belongs to women-identified, trans or non-binary people.

You are expected on november 28 at Coop Touski from 7PM to 9PM (which will start on time!)

PWYC: We will be passing the Hat during the evening, who will be given to the artists.

SEE YOU SOON
Touski Folk Team

*********************************************

LES SOULS PLEUREUSES

Des triplettes de Montréal, réunies pour vous déverser leurs souls à travers leurs larmes musicales, bien encrées à leurs diverses racines. Un amalgame à leur façon de rythmes folkloriques et modernes.
https://www.facebook.com/soulspleureuses/

————-

GABRIELLE CLOUTIER

Originaire de Montréal, Gabrielle Cloutier se forme en musique classique et Opéra. À travers son parcours, elle y découvre une passion pour les chants folkloriques et s’oriente de plus en plus vers la musique traditionnelle des pays d’Europe de l’Est. Accompagnée de sa guitare, se promenant entre Hongrie, Serbie, Russie, Roumanie, Chili, France et Québec, elle vous fera naviguer à travers des chants destinés à libérer l’âme, tantôt légers, tantôt profonds.

————

THANIA GOMEZ

Thania Veilleux Gomez est une chanteuse, autrice et compositrice qui exploite le style jazz et pop folk dans ses compositions. Ayant aussi des influences latines dans sa musique, elle écrit des textes en français, mais aussi en espagnol. Elle compose parfois à partir d’écriture spontannée ou reprend des morceaux musicaux sur lesquels elle change les paroles ou en invente.

14 décembre | Touski Foire de Noël | 11h-18h

touski foire de noel 2019

Évènement Facebook

La Coop Touski vous invite à notre foire annuelle de nowel!

TOUSKI FOIRE DE NOËL
_samedi 14 décembre
_11h à 18h
Pleins de nouveaux et nouvelles artisan.es !

Viens déguster un bon eggnog (vegan!) en même temps de dénicher des petites surprises douces et le fun pour toi et/ou tes êtres cher.es!

✂️ Scissor Daddy sur place pour vous couper les cheveux!

LES ARTISAN.ES INVITÉ.ES

LIVRES | ZINES
_ L’Euguélionne, librairie féministe
_ Squidgee
_ Les Éditions de la Tournure – Coop de solidarité

ILLUSTRATIONS | DESSINS | PRINTS | SÉRIGRAPHIE
_ Aude Fourest
_ Skeene
_Mathilde Jacqueline
_ Coop Coup d’griffe
_ Dewey guyen
_ Peau Perdue

VÊTEMENTS | ACCESSOIRES | OBJETS
_ Theirs & Theirs
_ Xoph-e
_ Annoyed Collective
_ Michele PD woodworking design
_ Casmiel

PRODUITS NATURELS
_ Blueberryjams
_ Lola Herba remedies
_ Philippe Gravel Miel
_ ÈM Savons

et +++ de surprises bouffe, boissons, chauffage, un après-midi de rêve, WE GOT YOU

On a hâte de vous voir! ♥

20 novembre | Courts-métrages ethnographiques | 19h30

Film 1.
La Ragouette, 23:28.

Dans les montagnes de Whistler, deux québécois se réfugient chaque soir dans une vieille cabane datant de la ruée vers l’or, qu’ils ont isolé et rebâtit eux-mêmes. Cela fait maintenant deux ans qu’ils y vivent. Précisément à Whistler pour savourer la poudreuse et l’immensité des montagnes en ski, ils ont pourtant décidé de vivre cette expérience différemment. Refusant le confort d’une switch pour s’éclairer et se chauffer, ils descendent et remontent la montagne chaque jour et éternisent leurs efforts physiques pour célébrer le luxe d’un bon souper chauffé sur la poêle. Quand l’inconfort devient confortable.
Avec Anthony et Thomas.

Film 2.
Lève ton pouce. 19:41.

Pourquoi faire compliqué et prendre un vol qui carbure à la destruction de la terre, si on a l’option de faire ça super simple en levant notre pouce, rencontrer ce territoire, être témoin des différents paysages, visages.
À la rencontre de l’inconnu.e, on peut enfin se mettre à nu. Se dévoiler et déballer l’autre tel qu’il.elle est, tel que nous sommes.
Embarque dans l’aventure avec nous dans ce co-métrage expérimental!

La réalisatrice:

Jordann McCutcheon a étudié en Anthropologie et essaie de faire des films ethnographiques sans jamais avoir appris comment faire de film. Montage avec Imovie, ne t’attends pas à voir un chef d’oeuvre MAIS à discuter des enjeux soulevés dans ces films!

 

Évènement Facebook

31 octobre | UPOP! | L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut?

logo-upop-montreal

 

L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut ?
Dans un capitalisme avancé, le système financier exerce un rôle structurant sur le développement économique des sociétés. Conformément à la logique de maximisation des profits qui le régit, son évolution a grandement été marquée par des processus de libéralisation et de déréglementation – ce qui favorise, entre autres, le déclenchement de crises financières comme celle qui est survenue en 2007-2008. Or, à contrepied d’une telle logique spéculative, nous avons vu émerger dans les dernières décennies un ensemble de nouvelles pratiques d’investissement, lesquelles se regroupent sous le grand chapeau de l’investissement dit «responsable», « éthique » ou de la « finance socialement responsable)». Dans le cadre de ce cours, nous proposons d’explorer ce mouvement financier alternatif sous des angles à la fois empiriques et philosophiques, pratiques et théoriques. Tout en présentant la nature des transformations sociales et économiques visées à travers l’investissement responsable, nous chercherons à demeurer critiques): il ne faut pas se leurrer, l’essentiel de ce mouvement reste ancré dans une logique capitaliste, solidaire d’une vision axée sur la croissance économique, mais qui chercherait à rendre la finance plus « humaine» et plus «verte». Nous réfléchirons donc aux apports et aux limites de ces diverses pratiques, à leurs retombées ainsi qu’aux risques d’éco-blanchiment. Nous verrons que certaines d’entre elles, néanmoins, nous portent à penser que des alternatives sont possibles, et nous offrent ainsi des points d’entrée pour contester l’hégémonie d’une culture financière bornée à la création de profits.

Cours offert par Franck Lecocq et David Grant-Poitras

David est étudiant au doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Il vient de déposer un mémoire dans le cadre duquel il a étudié les développements d’une finance socialement responsable au sein de deux fondations philanthropiques de la région de Montréal. En parallèle de ses activités académiques, David travaille en tant qu’assistant de recherche au PhiLab, le Réseau canadien de recherche partenarial sur la philanthropie.

Franck Lecocq a d’abord étudié en philosophie en France jusqu’à l’obtention de la maîtrise, avec un mémoire portant en grande partie sur la philosophie morale de Kant. Il est actuellement candidat à une nouvelle maîtrise, cette fois-ci en gestion de l’innovation sociale, à HEC Montréal, sous la direction d’Yves-Marie Abraham. Dans son mémoire de recherche, qui touche à l’éthique appliquée, il questionne le caractère éthique de l’investissement responsable.
Au café Touski, 2375, rue Sainte-Catherine Est, à 19h

3e séance (31 octobre)En fin de compte, que faire ?
Cette séance a une visée pragmatique. Il s’agit de vous transmettre non pas des « connaissances » à proprement parler, mais plutôt des indications pratiques qui vous aideront à matérialiser vos préoccupations éthiques et politiques dans vos rapports avec le monde financier. Pour ce faire, nous aborderons deux grandes modalités d’action par lesquelles il vous est possible « d’investir » ce mouvement qu’est l’investissement responsable. Dans un premier temps, dans une perspective individuelle, nous discuterons de la démarche que vous pouvez entreprendre comme consommateur-trice avisé-e. Nous ferons donc état du marché québécois de l’investissement responsable, de la diversité des produits qu’il a à offrir et des outils existants pour manœuvrer dans cet univers. Dans un deuxième temps, nous nous intéresserons à la possibilité d’actions collectives pour influencer le devenir de la finance. En montrant que celui-ci est traversé par des mouvements sociaux, nous ferons valoir que la transformation de la sphère financière ne se fait pas uniquement à partir de nos choix de consommation, mais aussi, et surtout via nos actions militantes.

Il est à noter que le déroulement de cette séance prendra une allure particulière. Dans l’optique de vous outiller pour accroitre vos capacités d’action par rapport au milieu financier, prendrons la parole divers individus qui possèdent une riche expérience dans le mouvement de l’investissement responsable (que ce soit à titre d’experts-es ou de militants-es).

24 octobre | UPOP! | L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut?

logo-upop-montreal

L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut?

 

L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut ?
Dans un capitalisme avancé, le système financier exerce un rôle structurant sur le développement économique des sociétés. Conformément à la logique de maximisation des profits qui le régit, son évolution a grandement été marquée par des processus de libéralisation et de déréglementation – ce qui favorise, entre autres, le déclenchement de crises financières comme celle qui est survenue en 2007-2008. Or, à contrepied d’une telle logique spéculative, nous avons vu émerger dans les dernières décennies un ensemble de nouvelles pratiques d’investissement, lesquelles se regroupent sous le grand chapeau de l’investissement dit «)responsable)», « éthique » ou de la « finance socialement responsable)». Dans le cadre de ce cours, nous proposons d’explorer ce mouvement financier alternatif sous des angles à la fois empiriques et philosophiques, pratiques et théoriques. Tout en présentant la nature des transformations sociales et économiques visées à travers l’investissement responsable, nous chercherons à demeurer critiques): il ne faut pas se leurrer, l’essentiel de ce mouvement reste ancré dans une logique capitaliste, solidaire d’une vision axée sur la croissance économique, mais qui chercherait à rendre la finance plus « humaine» et plus «verte». Nous réfléchirons donc aux apports et aux limites de ces diverses pratiques, à leurs retombées ainsi qu’aux risques d’éco-blanchiment. Nous verrons que certaines d’entre elles, néanmoins, nous portent à penser que des alternatives sont possibles, et nous offrent ainsi des points d’entrée pour contester l’hégémonie d’une culture financière bornée à la création de profits.

Cours offert par Franck Lecocq et David Grant-Poitras

David est étudiant au doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Il vient de déposer un mémoire dans le cadre duquel il a étudié les développements d’une finance socialement responsable au sein de deux fondations philanthropiques de la région de Montréal. En parallèle de ses activités académiques, David travaille en tant qu’assistant de recherche au PhiLab, le Réseau canadien de recherche partenarial sur la philanthropie.

Franck Lecocq a d’abord étudié en philosophie en France jusqu’à l’obtention de la maîtrise, avec un mémoire portant en grande partie sur la philosophie morale de Kant. Il est actuellement candidat à une nouvelle maîtrise, cette fois-ci en gestion de l’innovation sociale, à HEC Montréal, sous la direction d’Yves-Marie Abraham. Dans son mémoire de recherche, qui touche à l’éthique appliquée, il questionne le caractère éthique de l’investissement responsable.
Au café Touski, 2375, rue Sainte-Catherine Est, à 19h

2e séance (24 octobre) – L’éthique derrière l’éthique
Cette deuxième séance consistera en une réflexion sur les enjeux éthiques de l’investissement éthique (ou responsable), avec une approche critique, allant au-delà des slogans qui l’accompagnent souvent. En effet, les fonds d’investissement responsable sont souvent présentés au grand public, aux clients des institutions financières que nous sommes, comme respectant des valeurs sociales et environnementales. Ils prétendent parfois avoir un impact réel, sur la planète par exemple. Mais qu’en est-il vraiment ?

Pour y voir plus clair, dans un premier temps, nous réfléchirons au respect des valeurs, des principes éthiques mis de l’avant dans l’investissement responsable. Que pourrait signifier, pour ces investissements, de respecter des valeurs sociales et environnementales ? Puis, dans un second temps, en adoptant une approche éthique centrée sur les conséquences (conséquentialisme), nous réfléchirons aux impacts concrets, aux retombées sociales et environnementales éventuelles de ces investissements. En un mot, l’investissement responsable peut-il réellement avoir, par certaines de ses stratégies, un quelconque impact social ou environnemental concret ?

Invité.es : Rosalie Vendette et Jon McPhedran Waitzer

17 octobre | UPOP! | L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut?

logo-upop-montreal

L’investissement éthique, qu’est-ce que ça vaut ?
Dans un capitalisme avancé, le système financier exerce un rôle structurant sur le développement économique des sociétés. Conformément à la logique de maximisation des profits qui le régit, son évolution a grandement été marquée par des processus de libéralisation et de déréglementation – ce qui favorise, entre autres, le déclenchement de crises financières comme celle qui est survenue en 2007-2008. Or, à contrepied d’une telle logique spéculative, nous avons vu émerger dans les dernières décennies un ensemble de nouvelles pratiques d’investissement, lesquelles se regroupent sous le grand chapeau de l’investissement dit «)responsable)», « éthique » ou de la « finance socialement responsable)». Dans le cadre de ce cours, nous proposons d’explorer ce mouvement financier alternatif sous des angles à la fois empiriques et philosophiques, pratiques et théoriques. Tout en présentant la nature des transformations sociales et économiques visées à travers l’investissement responsable, nous chercherons à demeurer critiques): il ne faut pas se leurrer, l’essentiel de ce mouvement reste ancré dans une logique capitaliste, solidaire d’une vision axée sur la croissance économique, mais qui chercherait à rendre la finance plus « humaine» et plus «verte». Nous réfléchirons donc aux apports et aux limites de ces diverses pratiques, à leurs retombées ainsi qu’aux risques d’éco-blanchiment. Nous verrons que certaines d’entre elles, néanmoins, nous portent à penser que des alternatives sont possibles, et nous offrent ainsi des points d’entrée pour contester l’hégémonie d’une culture financière bornée à la création de profits.

Cours offert par Franck Lecocq et David Grant-Poitras

David est étudiant au doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Il vient de déposer un mémoire dans le cadre duquel il a étudié les développements d’une finance socialement responsable au sein de deux fondations philanthropiques de la région de Montréal. En parallèle de ses activités académiques, David travaille en tant qu’assistant de recherche au PhiLab, le Réseau canadien de recherche partenarial sur la philanthropie.

Franck Lecocq a d’abord étudié en philosophie en France jusqu’à l’obtention de la maîtrise, avec un mémoire portant en grande partie sur la philosophie morale de Kant. Il est actuellement candidat à une nouvelle maîtrise, cette fois-ci en gestion de l’innovation sociale, à HEC Montréal, sous la direction d’Yves-Marie Abraham. Dans son mémoire de recherche, qui touche à l’éthique appliquée, il questionne le caractère éthique de l’investissement responsable.
Au café Touski, 2375, rue Sainte-Catherine Est, à 19h

1er séance (17 octobre)Investissement éthique 101
Cette première séance se veut une introduction à l’investissement responsable (ou éthique) et à ses grands concepts. À cet effet, nous vous présenterons un portrait général de ce mouvement financier qui se présente comme une alternative au système financier traditionnel et à sa logique axée sur la maximisation des rendements. L’objectif sera de circonscrire ce qu’est l’investissement responsable et ce qu’il prétend changer en termes de développement socioéconomique. Dans cette perspective, nous aborderons les questions suivantes : en réponse à quel contexte historique l’investissement responsable est-il surgi? En quoi sa logique financière diffère-t-elle de celle de la finance traditionnelle? Quels sont les différents acteurs qui composent l’investissement responsable? Quelles sont les grandes stratégies que propose l’investissement responsable afin de réguler le capitalisme en général, et ses excès en particulier? Où en est la finance socialement responsable aujourd’hui ?